Wei Wu Wei : La Pure Perception


27 Jan 2009

(Revue Être Libre, Numéros 190-192, Oct.-Déc. 1961)

Suivant le Véhicule Suprême :

L’acte pur d’apercevoir est l’acte subjectif de fonctionner du Potentiel (du Potentiel qui semble fonctionner).

La perception sensorielle est son réflexe temporel dans l’objectivité (c’est-à-dire dans le monde manifesté).

Les phénomènes (c’est-à-dire le monde manifesté) ne sont qu’une interprétation conceptuelle de cette perception.

Par conséquent :

Les phénomènes sont ce mental qui les perçoit.

L’acte de percevoir véritable consiste à se rendre compte que nous amenons à l’existence apparente tout ce que nous percevons.

Par conséquent :

La nature fondamentale de tout phénomène réside dans l’acte de « l’apercevoir ».

Suivant le Védanta :

Ce qui s’est manifesté en prenant nom et forme
Est sorti de CE-qui-est-mobile (fonction)
CE-qui-est-mobile
Est sorti de CE-qui-est-immobile (Potentiel immuable).
L’Eveil est la relation établie entre l’Existence Pure et ce-qui-lui-est-semblable en celui qui l’éprouve. (L’acte subjectif-de-fonctionner du potentiel et la perception sensorielle.)