Noushka Taï : Les ondes alpha


01 Feb 2012

(Revue CoÉvolution. No 13. Été 1983)

« Fais de la vie un rêve Et de ce rêve, une réalité »

Saint-Exupéry

En plus du rebirth (technique de respiration pour se libérer des traumatismes de la naissance) Noushka Taï utilisa également d’autres techniques pour libérer l’être humain des entraves de l’ego. L’état alpha permet de mettre au silence le mental vagabondeur et de rentrer directement en contact avec le moi supérieur, notre intuition, source de la connaissance juste.

Historique et définition

Les ondes « alpha » sont des ondes électriques du cerveau découvertes en 1929 par un psychiatre, Hans Berger. Elles dessinent sur un électroencéphalogramme un tracé d’un rythme très régulier d’environ 10 cycles par seconde.

L’état « alpha » est un état situé entre l’éveil et le sommeil. C’est un état de relaxation, de rêve éveillé, de « méditation », produisant un repos sensoriel généralement total.

En « alpha », nous nous trouvons dans un état de concentration lié à l’intuition et à l’imagination, très différent de l’état rationnel de concentration dans lequel nous nous trouvons en « bêta » (autres ondes électriques du cerveau beaucoup plus rapides déclenchées par la réflexion, le calcul mathématique etc…)

Utilisation de l’alpha

Il s’est avéré possible de déclencher à volonté les ondes alpha et d’en tirer divers avantages comme la possibilité d’une plus grande relaxation, le développement de la créativité, de l’imagination, de la mémoire, de l’intuition, des facultés parapsychologiques, d’un contrôle sur le sommeil et les rêves, d’un travail de guérison sur soi-même et sur les autres, même à distance, etc…

En un mot, normalement, nous ne mobilisons que 5 % à 10 % de nos capacités cérébrales ! En alpha, nous accédons plus facilement au subconscient et parvenons à utiliser notre cerveau plus totalement.

Le subconscient

Il est la partie de notre inconscient qui peut venir à la conscience et influencer notre conduite, notre réalité, nos schémas de pensée. C’est le lieu des croyances subjectives, notamment de nos programmes négatifs. Le subconscient emmagasine toutes nos expériences sans poser de question. Il nous obéit donc aveuglément. Il arrive à la conscience sous forme d’images et non pas d’idées. Ainsi, si nous laissons des programmes négatifs s’engrammer dans notre subconscient, nous finirons par créer un problème ou une maladie. Mais nous pouvons obtenir des solutions remarquables pour ces situations négatives si nous nous « reprogrammons » en alpha, accédant ainsi directement à notre subconscient.

Nous pouvons ainsi par exemple, nous guérir de maladie là où toute autre thérapeutique a échoué (aux U.S.A., des médecins ont créé un centre hospitalier où ils soignent avec les affirmations positives). Le succès s’explique du fait que tout le corps est compris dans l’esprit alors que tout l’esprit n’est pas compris dans le corps…

Les programmations négatives sont la plus grande des pollutions : une pollution mentale. Il est donc important de savoir parler à son subconscient et le contrôler au lieu de se laisser contrôler par lui (ce qui est le cas de la majorité des gens). Tout progrès dans notre évolution vient de notre attitude intérieure et non d’efforts de volonté (vous ne devez pas avoir un meilleur job pour être heureux, mais seulement être heureux pour avoir un meilleur job !). Le bonheur est une attitude du présent et non pas une condition du futur.

Le subconscient ne fait pas de différence entre l’imagination et la réalité (vous pouvez imaginer la différence de sensations ressenties si vous marchez sur une poutre à 20 cm du sol ou si vous marchez sur la même poutre à 2 m du sol). Le subconscient est une porte qui ferme un tunnel. Peu à peu, par les affirmations positives en alpha par exemple, nous ouvrons cette porte et la lumière de notre moi supérieur, source de toute inspiration, peut communiquer et nous transmettre son énergie (le moi supérieur est ce que nous avons toujours été, indépendamment de ce que nous sommes maintenant).

Le subconscient reflète tout ce que nous créons dans ce monde. En le contrôlant, nous changeons notre vie. La seule façon d’évoluer est d’être conscient de nos aspects négatifs, sans juger ni se sentir coupable, c’est-à-dire en s’acceptant totalement tels que nous sommes. En faisant 20 mn par jour d’affirmations en alpha, nous construisons autour du subconscient négatif un cercle d’affirmations positives qui deviendront le symbolisme d’expériences, créant ainsi une énergie nouvelle.

Rapports entre l’intelligence, la perception extra-sensorielle et l’alpha

Il y a un rapport étroit entre l’état alpha et les facultés intellectuelles. Plus un enfant rêve, plus ses facultés intellectuelles pourront se développer : un enfant surdoué rêve plus qu’un débile mental. Jusqu’à l’adolescence nous avons une activité particulièrement productrice en alpha (mais souvent hélas elle est largement entamée, par l’intervention des parents qui doutent du bien-fondé de cette activité).

Il y a aussi un rapport étroit entre l’état alpha et les perceptions extra-sensorielles. Il est maintenant prouvé que les sujets qui n’ont pas connu d’expériences parapsychologiques auparavant, produisent un état parapsychologique vérifiable dès qu’ils deviennent capables de maintenir un état de relaxation physique et mental, autrement dit, un état alpha.

Ceci détruit la souveraineté de l’hémisphère gauche du cerveau. En effet, nous savons que nos deux hémisphères cérébraux sont de nature différente : l’hémisphère gauche est le cerveau rationnel, l’hémisphère droit est le cerveau intuitif. En alpha, les fonctions des deux hémisphères s’harmonisent. Einstein fut un génie car il avait la faculté de percevoir les idées intuitives venant de son hémisphère droit et de les analyser, les ordonner et les utiliser (ce qui correspond à l’activité du cerveau gauche).

Maîtriser les ondes alpha est donc un moyen remarquable pour utiliser plus notre potentiel physique, mental et spirituel en se mettant en résonance avec l’harmonie universelle. Dans le langage courant nous disons bien « se brancher » et nous avons la merveilleuse possibilité de nous harmoniser et trouver notre équilibre dans ce monde en utilisant, sans effort démesuré, les innombrables opportunités qu’il nous offre. Dans le langage alpha nous traduisons cette faculté par l’expression « être à la bonne place au bon moment, engagé dans l’activité juste pour notre bien suprême. » Ma plus belle expérience à ce niveau a été de trouver sans l’aide d’un plan une maison d’amis que je n’avais jamais vue, à minuit, dans une ville déserte et inconnue au mois de janvier, alors qu’en alpha je dirigeais la conductrice. Peut-être pouvez-vous vous souvenir d’expériences semblables car l’état alpha ne vous est certainement pas étranger.

Le principe des affirmations

Une affirmation est la constatation de la force de vie unique qui circule en chacun de nous, une acceptation des dons de chaque individu.

C’est une constatation positive de la vie, choisie pour remplacer des croyances « anti – vie ».

Les affirmations ne sont pas de la même nature que les vœux. Un pommier qui se trouve dans un verger de poiriers pourrait répéter encore et encore « je produis de belles poires juteuses », il n’expérimenterait que de la frustration ! Lorsque vous faites une affirmation, vous avez la certitude d’être entendu et exaucé ; vous ouvrez la porte qui donne accès à votre subconscient et celui-ci a la réponse juste. Vous découvrez ce qui vous limite et vous empêche « d’être constamment à la bonne place, au bon moment, engagé dans l’activité juste ». Vous pouvez alors, en toute connaissance de cause, vous débarrasser de ces limitations basées sur la peur et différentes croyances subjectives à l’origine de vos programmations négatives et de marcher sur la Voie Royale de l’harmonie universelle.

Vous « réalignez » ainsi votre système de croyance subconsciente à une vérité supérieure. Relisez la Bible qui est une mine d’affirmations !

Nos egos, nos pensées négatives font part d’une réalité médiocre qu’il n’est pas du tout nécessaire de vivre.

Vérifiez, « l’expérience est vraie, la même chose crue est un mensonge ». Notre meilleur professeur est la vie, contemplez votre vie …

Les pensées négatives affaiblissent notre énergie et nous limitent : dans son fascicule « guérir votre corps », l’américaine Louise L. Hay donne la correspondance entre nos pensées et nos maladies, exemple : l’arthrite est dégagée par nos sentiments d’amertume, de ressentiment critique, de ne pas être aimé, et nous pouvons guérir par nos affirmations positives suivantes : « je suis l’amour, le pardon, je laisse les autres être eux-mêmes, je suis libre ».

Jaunisse : préjudice, croyances ternies sont à remplacer par « j’éprouve de la tolérance, de la compassion et de l’amour pour tous les gens ».

Il existe une technique des affirmations en 10 points dont un qui me semble essentiel : pour se débarrasser d’un travers, il faut déjà le reconnaître et s’aimer assez pour dire la vérité à son sujet.

Je (nom) m’accepte pleinement

Tu (nom) t’acceptes pleinement

Il ou Elle s’accepte pleinement

Sont 3 formules pour la même personne (à faire pour soi et sur soi), il faut travailler chaque jour et au présent et pas plus de 3 affirmations par jour en allant droit au but.

Bon courage !

Pour vous inciter à la réflexion, je conclurai en traduisant un texte tiré du manuel « Your limitless inventing machine » par Win Wenger :

« La première génération de méthodes créatives est essentiellement analytique… La seconde génération (celle que nous vivons actuellement) est fondée sur la découverte que les solutions sont déjà là pour nous dans l’hologramme mental des impressions qui entourent chaque problème. La troisième génération surgira spontanément des progrès structuraux du cerveau. »

Je vous laisse rêver…

BIBLIOGRAPHIE

La révolution du cerveau Marilyn Fergusson (Calmann Levy)

L’énergie cosmique Joseph Murphy (Dangles)

La dynamique mentale Christian Godefroy (Laffont)

Les lois de la manifestation David Spangler (Ed. Souffle d’Or).

Guérir votre corps Louise L. Hay

Le subconscient N. Tai

Le principe des affirmations N. Tai

Affirmations et Rebirth N. Tai