Une méditation de Marianne Dubois


19 Dec 2016

Lorsque nous nous retrouvons ensemble, une âme collective se forme à travers la quintessence de chacun. Dès cet instant, se crée une énergie nouvelle, qui se transmet aussi par l’écriture. Chacun donc peut se relier à cette force, là où il est.
Nous allons trouver en nous-même la puissance qui nous permettra de nous dépasser… Ce temps de transformation est le passage d’une nouvelle frontière, avec toutes les embûches qui l’accompagnent.
Nous avons à entrer totalement au cœur de nous-même dans l’apaisement, la détente, et ainsi nous enraciner. Cela seul pourra nous aider à dépasser nos limites. Appuyons-nous sur l’énergie du groupe, sur la quintessence qui émane de chacun de nous.
En ces temps difficiles, l’ouverture est nécessaire. Nous mettre au service des autres est le meilleur service que nous nous rendons à nous-même. Ne nous enfermons pas dans l’égoïsme, cela nous mènerait à la mort, la mort de l’âme.
Ouvrons les bras à ce que l’avenir pourrait nous apporter.
Lorsque la vie intérieure rencontre la vie extérieure, et qu’à elles deux elles ne forment plus qu’un, l’harmonie s’installe. Notre destinée terrestre rejoint alors le choix de l’âme. Les épreuves perdent leur caractère dramatique, et ne deviennent que des passages d’un monde à l’autre.
Le temps est venu de faire apparaître nos fardeaux cachés, de les offrir et ainsi libérer l’avenir.
Découvrons notre profondeur, et laissons jaillir la confiance.
Un grand remerciement surgit alors du fond des âges, tel un saut dans l’évolution humaine.