wrapper

Temps

Il semble que le temps, « image mobile de l’éternité » (Platon), ait plusieurs dimensions [1]. La dimension classique du temps, perçue à travers les phénomènes réversibles, celle plus contemporaine suggérée par l’irréversibilité des phénomènes (ex. : deux gaz qui se mélangent ne se séparent plus), et une dimension “verticale” que la tradition nomme l’éternité ou l’intemporel. Le présent marquerait la rencontre de ces trois dimensions. [1] - Le temps, de la présence à l’éternité, n°57.
Le temps, de la présence à l’éternité
Tradition primordiale

Si l’existence d’une origine commune des langues humaines fut récemment réhabilitée par de nombreux linguistes, une tradition primordiale n’est pas prête à être envisagée, pour la simple raison que ses partisans (René Guénon) ont une approche trop critique de la modernité et de son « humanité déchue ».
Transpersonnelle (psychologie)

Le terme de « psychologie » étant inadapté à aborder l’au-delà de la personne, celui de « Trans-personnel » fut introduit pour cette branche récente de la psychologie qui demeure encore très marginale. La même remarque peut s’appliquer aux termes « états modifiés » ou « altérés » de « conscience » qui rappellent les années 1960 et leur approche expérimentale des drogues en vue d’étudier les états d’expansion de la conscience. La psychologie transpersonnelle, dont le développement actuel passe par des pratiques méditatives – yoga, zazen, respiration holotropique (Stan. Grof), etc. –, pourrait évoluer en trouvant sa place parmi les sciences cognitives qu’elle enrichirait.

Marc-Alain Descamp, n°36 ; Jacob Needleman, n°33 ; Jean-Marc Mantel, n°30 et 36 ; Psychothérapie, David Jennigs, n°41 ; Transreligieux, Basarab Nicolescu.
N°41
Travail sur soi

Le terme « travail », propre à la science moderne, implique les notions d’effort [1], voire de souffrance. G. I. Gurdjieff l’employait sans doute en vu de provoquer l’éveil de ses élèves ! Il marque alors la préparation à l’étape nécessaire et indispensable de l’éveil *. Dans l’approche d’une voie spirituelle, les épreuves sont incontestables, mais dans la voie * proprement dite la notion de « travail » est alors inadéquate. C’est pour cela que le Dr Hubert Benoit forge la notion ambiguë de « contre-travail intérieur » [2] opposé au développement naturel du « travail intérieur » dispensé par la morale conventionnelle. Il conviendrait de substituer à ce terme mal choisi, celui d’« action » qui, dans l’antiquité, était réservé à l’homme libre ; l’esclave étant assujetti à la servitude du travail ou du labeur. L’action, “cogénératrice” de liberté intérieure * est à distinguer de toutes les réactions du processus de travail sur soi, comme Krishnamurti l’a très bien montré [3].

[1] - Effort ou lâcher-prise, n°74.
[2] - Hubert Benoit, Lâcher Prise, théorie et pratique du détachement selon le zen, La Colombe, 1954.
[3] - Krishnamurti, La première et dernière liberté (1954), Stock, 1973.
Travail sur soi et lâcher prise

 

S'abonner

Un abonnement d'un an au prix de 29 €.

Un abonnement de deux ans au prix de 55 €.

Etre Présence

etre-presence

L'Association Etre Présence se propose d'accompagner chacun sur le chemin de la connaissance intérieure, grâce à des conférences, des concerts, des ateliers, des séminaires, des stages, des méditations, des voyages, des échanges d'ouvrages de références et d'enseignements..

Promotions

Profitez des promotions sur les premiers dossiers de la Revue sur l'Astrologie, la mort et les états proches de la mort ou l'Ecologie et société...

A partir de 6 euros pour un lot de deux numéros.

Contactez-nous

Adresse :

3e millénaire
Les Milléris
89520 FONTENOY
FRANCE

E-mail :

revue3emillenaire@gmail.com

Au Québec :

Samir Coussa
1605, rue Viel
MONTREAL Qu. H3M 1G7
CANADA
s_coussa@yahoo.com