wrapper

 

L'axe vertical de la Revue

La Revue et son équipe

L'axe vertical de la Revue porte sur la connaissance expérientielle de soi indispensable à l'homme pour la compréhension de sa propre nature : connaissance de la machinerie humaine chaotique sur le plan psychique (neurobiologique) révélée par l'expérience individuelle, en prise directe.

La pratique d'une démarche opérative individuelle de connaissance de soi dans la vie quotidienne ouvre à une possible transmutation de l'aspect informatif et conceptuel des articles de la Revue en une compréhension vivante, lucide, transcendant le niveau sclérosé de la pensée-mémoire de la raison ordinaire.

Notre lot quotidien est marqué par le sceau de l'antagonisme. Chaque personne rentrant dans notre cercle de relations devient immédiatement source de compétition, de luttes, de désaccords, de disputes, d'oppositions, que cela soit dans le travail professionnel, en relation amicale ou familiale. Ces tensions sont le fruit d'une méconnaissance de notre façon mécanique de vivre, de réagir automatiquement aux événements, sans être éclairé de cette méprise qu'est notre total conditionnement psychologique. Cela entraîne une action non juste car maculée de l'ignorance de cette prison que sont les habitudes, les tendances innées et acquises, découlant d'une éducation inappropriée et limitée le plus souvent aux exigences d'une vie matérielle.

C'est pourquoi les jeunes sont de plus en plus nombreux à ressentir un mal-être profond, ne trouvant aucun sens à la vie, ni foi en l'avenir, et sont parfois poussés à des gestes de désespoir comme le suicide.

Notre vie relationnelle est ainsi riche de situations inconfortables : comment se déroulent nos relations avec les collègues, le supérieur hiérarchique, notre belle-mère ou nos enfants ? Comment agir de façon juste avec les enfants ? Faut-il être « copain », ou autoritaire ? Le personnage « copain » ne répond pas à la situation ; ne venant pas du coeur, les enfants en sentent la fausseté et le manque de spontanéité. Comment alors comprendre l'action d'une fermeté éclairée ; que l'adolescent sente une compréhension permettant un éclairage authentique sur les conséquences de ses actes qu'il ne peut mesurer, n'ayant pas assez vécu.

Comment ne plus être atteint par les souffrances générées par nos résistances et nos rapports conflictuels avec les différentes parties de nous-mêmes et avec celles de nos semblables ? Ces questions existentielles sont au premier plan de notre vie au jour le jour. Elles ne reçoivent bien souvent que des réponses partielles sous forme de « recettes de cuisine » issues de manuels de pseudo-psychologie, de « bons » conseils (ça va passer, ne t'en fais pas, faut être zen...) parfaitement insatisfaisants et inefficaces pour une vie intérieure tranquille.

Dans tous ces problèmes qui vous sont proches, la Revue 3e millénaire ouvre des voies de solution en vous proposant des éléments de compréhension de votre situation psychologique et relationnelle. Elle vous invite à une démarche de connaissance de soi, c'est à dire comprendre votre fonctionnement  gestuel, émotionnel et intellectuel dans le quotidien (voir la rubrique : « l'observation »), en situation relationnelle. En première démarche, constater ce qui se passe intérieurement, quels mouvements émotionnels se déroulent en nous, quelles pensées viennent (ce qui se dit intérieurement), ressentir les contractions corporelles liées à telle ou telle émotion négative...

« Il faut apprendre à connaître la confusion, la vie désordonnée que nous menons. Il ne s'agit pas d'établir de l'ordre dans cette confusion et ce désordre, simplement d'apprendre à les connaître. Et quand vous apprenez ainsi, l'ordre s'installe de lui-même. » (L'Éveil de l'Intelligence, Krisnamurti).

Une telle démarche prélude à une réharmonisation psychologique, ouvrant sur la découverte d'une dimension de spontanéité et d'apaisement du coeur jusqu'alors inconnue...

L'Observation

La Revue vous invite, ami lecteur, à découvrir par vous-même et en vous-même, le rôle de l'observation dans une telle approche à finalité spirituelle. En effet, la connaissance de soi procède de l'observation de soi ; les auteurs de la Revue nous font partager, par leurs témoignages, leur compréhension et leur vécu concret de l'observation duelle (division psychique et situation conflictuelle entre une partie d'un « centre » (G. I. Gurdjieff) observé et une partie d'un autre « centre » observateur), et celle d'un état supérieur de conscience, celui de l'observation non-duelle contemplative - sans fixation par un observateur mental fragmentaire de la « vieille pensée » (Krishnamurti) -, sceau de la Présence indivisible de l'Unité de l'Être Essentiel en l'homme (non divisible en «centres » conflictuels).

Ainsi, le thème de l'observation devient une porte ouverte à ce vertigineux mystère de l'homme en devenir : celui de la dimension de « l'homme spirituel », enfantée par une « Nouvelle Naissance » (injonction impérative de Rabbi Jésus au « Docteur de la Loi », Nicodème, pour l'obtention du badge d'accès au « Royaume des Cieux » !).

L'étude des « centres » (intellectuel, émotionnel, physique-moteur) par la qualité d'attention requise et les chocs impromptus d'oubli de soi qu'elle suscite, forment ensemble la charpente d'un édifice intérieur vers l'accomplissement de la potentialité cosmique de l'homme.

Cet apprentissage d'une « psychologie initiatique » relève, en première instance, d'une démarche psychologique génératrice d'une mutation (fruit d'une anamnèse, telle l'anamnèse socratique) vers une psychologie transpersonnelle.

L'observation authentique - Regard de la Conscience impersonnelle -, cachet de « l'Éveil de l'Intelligence » (au sens de Krishnamurti, qui précise : « la discipline est l'observation »), transcende la pensée rationnelle, dogmatique dans son fonctionnement duel limitatif, unilatéral, analytique. Cette « Intelligence Éveillée », compréhension éclairée issue de l'atteinte de l'unité intérieure par l'homme, conscient de lui-même par lui-même, lui est révélée après réorchestration et harmonisation du fonctionnement des trois « centres » affranchis de l'ego.

Un texte lapidaire s'impose pour mettre en valeur l'essentiel du cheminement intérieur esquissé ci-dessus :

Donnée Fondamentale et initiatique d'une antique Tradition :

« Tout d'abord, la forme (*) est perçue, et c'est l'oeil qui perçoit.
A son tour, l'oeil est perçu ; le mental est maintenant le sujet percevant.
Le mental et ses modifications passent enfin dans la catégorie des objets perçus ;
C'est le Spectateur qui, en dernier ressort, perçoit réellement,
Et ce Spectateur, nul ne saurait le percevoir.
»

DRG-DRCYA-VIVEKA : « comment discriminer le spectateur du spectacle ? » ; Ed. Adrien-Maisonneuve (1946).
* NDLR : ou tous objets de perception sensorielle.

Ce degré ultime de pérennité du « Spectateur », en transcendance de la personnalité terrestre éphémère, peut être corrélé avec celui de « l'Éveil de l’Intelligence » et celui du « Nouç » socratique. Confirmation de haute volerie (ainsi dit de l'oiseau des cimes) de l'authenticité fondamentale des textes de la Revue.

Ces trois dimensions de l'intemporalité menées à bonne fin ont valeur de critères pour l'accouchement authentique de la « Nouvelle Naissance » (base universelle du christianisme ésotérique en convergence avec l'Essence des autres Traditions). Aucun effort n'est plus requis de l'aspirant-méditant ; l'étape du « dépouillement du vieil homme », dans le contexte de la psychologie transpersonnelle de st Paul, étant alors concluante pour les Hommes « Faits » – et non aux « faibles » auxquels st Paul s'adressait dans ses lettres aux Hébreux et à ceux d'Éphèse.

« Ce n'est plus moi qui vit mais Christ qui vit en moi », nous révèle st Paul, en écho à la découverte de la « Lumière Intérieure » dévoilée par Socrate au terme de son art maïeutique correctement mené. 

N.B.: la « psychotechnique » dont il est question ci-dessus (et dans d'autres approches de la connaissance de soi précisées par la Revue), fut traitée et développée abondamment dans de nombreux numéros de la Revue. Ainsi en est-il notamment des n°12 (éditorial), 28 (Bienvenue), 37 (Vers la compréhension de l'homme irréel) et du n°58 (Observo)... La Revue témoigne ici d'un aspect de la spiritualité universelle, non confessionnelle, destinée à tous les hommes de cette planète de toutes Traditions, d'Orient et d'Occident.

Mots clés :

S'abonner

Un abonnement d'un an au prix de 29 €.

Un abonnement de deux ans au prix de 55 €.

Etre Présence

etre-presence

L'Association Etre Présence se propose d'accompagner chacun sur le chemin de la connaissance intérieure, grâce à des conférences, des concerts, des ateliers, des séminaires, des stages, des méditations, des voyages, des échanges d'ouvrages de références et d'enseignements..

Promotions

Profitez des promotions sur les premiers dossiers de la Revue sur l'Astrologie, la mort et les états proches de la mort ou l'Ecologie et société...

A partir de 6 euros pour un lot de deux numéros.

Contactez-nous

Adresse :

3e millénaire
Les Milléris
89520 FONTENOY
FRANCE

E-mail :

revue3emillenaire@gmail.com

Au Québec :

Samir Coussa
1605, rue Viel
MONTREAL Qu. H3M 1G7
CANADA
s_coussa@yahoo.com