Numéro 88 - Automne 2008 Agrandir l'image

N°88 - L'imagination au pouvoir ?

N° 88 - Eté 2008 - Thème :   L'imagination au pouvoir ? - Jean Bouchart d'Orval, Stephen Jourdain...

Plus de détails

5,90 € TTC

En savoir plus

 88   -   Eté 2008

Thème :   L'imagination au pouvoir ?

Sommaire

Jean Bouchart d'Orval : Se réveiller de l'état de veille
Fabrice Midal : L'imagination créatrice du Tantra
3e millénaire : Qu'est-ce qu'imaginer ?
L'exemple de l'homme zodiacal

Pascal Amoyel : Du Silence avant toute chose
Michel Cazenave : L'imagination, puissance de l'âme
3e millénaire : Linguistique et imagination cognitive
Joëlle Maurel : Le manque d'imaginaire et d'imagination
dans la société actuelle

Patrick Rivière : L'imagination symbolique créatrice 
à travers le symbolisme religieux et légendaire

Michel Joseph : L'image vivante au coeur de l'homme
Joëlle Maurel : L'imagination - l'imaginaire - l'Imaginal
Stephen Jourdain : L'aquarelle mystique
La liberté du comanche

Georges Brunon : L'immédiateté du regard
Patricia Gattepaille : L'imaginaire du masque
André Moreau : Le sol originaire
Welléda Müller : L'imagination au Moyen Âge et à la Renaissance

 

N°88 - Editorial    -   Eté 2008


L'imagination au pouvoir ? 

 

Aux yeux de la majorité des chercheurs spirituels, l'imagination a souvent été rejetée, considérée comme facteur d'illusion. D'Hermès Trismégiste à Jacob Böhme, jusqu'à Rudolf Steiner, des visionnaires en ont pourtant loué les vertus : c'est par un mode de connaissance imaginative que le sens de l'univers et l'oeuvre de la création leur auraient été révélés.

De quelle imagination s'agissait-il ? Le discernement entre ce que nous pourrions appeler l'"imagination" (ou l'imaginal) et la "fantaisie" (ou le fantasme) devient ici nécessaire *. Car il s'agit aussi de comprendre que la pollution mentale par les images n'est que le reflet de notre environnement planétaire en proie aux plus désastreux déséquilibres.

Des anthropologues contemporains, Henri Corbin et Gilbert Durand, ont réhabilité le mode cognitif de l'imagination. C.G. Jung en a montré le pouvoir créateur. Il reste, pour chacun d'entre nous, à comprendre l'importance de telles redécouvertes au sein d'un monde en crise qui a totalement oublié le pouvoir de l'imagination vraie.


* En dehors des termes employés, qui varient selon les auteurs, c'est le sens du discernement des niveaux de connaissance qui importe.

 

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis