Numéro 94 - Hiver 2009 Agrandir l'image

N°94 - Crise et Conscience

N° 94 - Hiver 2009 - Thème :   Crise et Conscience - Emmanuel Desjardins, Érik Sablé, Ramesh Balsekar, Thierry Vissac, José Reyes, Virgil, Albert Low, Bernard Montaud, Charles Antoni...

Plus de détails

5,90 € TTC

En savoir plus

 94   -   Hiver 2009

Thème :   Crise et Conscience

Sommaire

Emmanuel Desjardins : Crise écologique, crise de l’illusion
Érik Sablé : Modernité et civilisations traditionnelles
Ramesh Balsekar : Hommage
Thierry Vissac : La crise : invitation à une nouvelle civilisation
José Reyes : La transformation
Virgil : Un changement de système
Serge-Christophe Kolm : Une économie altruiste est-elle possible ?
Albert Low : Suivre humblement la nature
Bernard Montaud : La crise bénie
Charles Antoni : Crise et mutation
ShantiMayi : Le message des Kogis
Pierre-Jean Garel : Eloge de la sobriété dans la solidarité
Serge Pastor : Crise de conscience de l'Ego-Humanité
Pierre Yves : Nous ne sommes rien
3e millénaire : Les trois dimensions de la crise
Ajhan Brahm : La méthode de base de la méditation (2ème partie)

 

N°94 - Editorial    -   Hiver 2009


Crise et Conscience 

 

La crise économique et sociale peut-elle être vue positivement ?

La question peut choquer, incongrue, inacceptable, scandaleuse,... Mais la « crise », au fond, n’est-elle pas la manifestation de nos conflits psychologiques, de nos désirs insatisfaits et insatiables, de nos angoisses et de nos peurs sous-jacentes... Tout cela à l’échelle de la mondialisation ! Cette crise peut-elle alors devenir un révélateur de l’ego mondialisé en vue d’une mutation de l’homme et de la société ?

Nous savons en effet, que parmi de très nombreux témoignages, l’« éveil »* est précédé d’une crise intérieure. La crise mondiale annoncerait-elle alors l’« éveil spirituel » de l’humanité ? ...Elle en offre, en tout cas, une incontestable possibilité, tout en demeurant un drame pour beaucoup d’individus et de sociétés voire un « tournant » de civilisation annoncé, par certains visionnaires. Comment, sur la scène du monde, ce drame pourrait-il devenir une réelle catharsis pour chacun d’entre nous ? C’est-à-dire le catalyseur d’un « changement créateur ».

* Voir deux récents numéros, 90 et 91, Éveil, Illumination... Y a t-il une pédagogie ?