Promo ! Numéro 44 - Eté 1997 Agrandir l'image

Numéro 44 - Eté 1997

Eté 1997 - Jean KLEIN, Jean-Marc MANTEL, Éric BARET, Francis LUCILLE, Albert LOW, Kâma Sûtra, Tao Tö King...

Plus de détails

5,90 € TTC

En savoir plus

 44   -   Eté 1997

Sommaire

Jean KLEIN : La Conscience sans objet.
Charles ABOT : Meurs... avant de mourir.
Jean-Marc MANTEL : L'Éveil de la Conscience spirituelle.
François BRUNE : L'Amour de Dieu et la Théologie mystique.
Éric BARET: : Tantrisme et Sexualité.
SOLARIS : Maharshi, Nisargadatta face à Aurobindo.
Swami SHYAM : L'Art de l'enquête.
Georges BRUNON et Guy FEINSTEIN : Un autre regard
sur la peinture contemporaine.

Francis LUCILLE : La non-expérience de l'Éveil.
Albert LOW : Le Zen et le Nuage d'Inconnaissance.
Rubrique Textes traditionnels : Kâma Sûtra.
Rubrique Textes traditionnels : Tao Tö King.

 

N°44 - Editorial    -   Eté 1997

... deux mains jointes symbolisent merveilleusement le liens d'amour pouvant unir les hommes entre eux. Cependant, de tels instants ne sont-ils pas rares, au regard de la durée d'une journée ordinaire ? Ces instants de pureté où le coeur, apuré de toute émotion, répond à sa fonction mère paraissent noyés dans l'agitation de la vie quotidienne.

Sur quoi alors se fondent réellement les liens entres les hommes ?

L'observation de nos comportements dévoile les multiples visages que peut prendre notre personnalité : peur, dissimulation, vanité, avidité, sensiblerie, émotivité, etc. Une démarche de connaissance de soi, telle que proposée par la Revue 3e millénaire et ses auteurs-collaborateurs, basée sur l'observation, la culture de l'attention et le sens de l'enquête, nous révèle la potentialité d'un lien authentique avec nos frère en Humanité.

A quel niveau se situe celui qui accueille, en un élan du coeur, une main dans sa main, pleinementouvert au sentiment ? Cher ami lecteur, vous le pressentez, ce niveau d'Etre transcende celui dans lequel nous nous ébattons habituellement...

Rappelons-nous un tel moment de liberté, et nous constaterons alors qu'il ne peut y avoir de relation vraie qu'en l'absence de l'ego.