L’âme du contrepoint ou le chant des sphères par Georges Becker

Voyez aussi ce qu’on appelle un dialogue : en fait, chaque phrase répond à une autre et ne saurait se mélanger avec la précédente. Les concepts dont est fait le discours se suivent, mais ne se mélangent pas. La clarté que nous exigeons de nos raisonnements veut que nous allions pas à pas. […] Mais justement, la musique polyphonique nous donne une image de ce que serait une autre forme de pensée.