Essai de Philosophie constructive de notre temps par Germaine Hannevart

Chaque religion nous propose son explication du mystère : « D’où venons-nous, où allons-nous ? » et sa philosophie et sa morale basées sur un crédo impératif. Mais… « Si les cieux sont déserts » ? Et l’homme que la grâce n’a pas touché ? Et celui de qui elle s’est retirée et qui a le malheur de perdre la foi ? Qu’étreignent-ils de leurs mains avides ? Nous nous berçons de mots, de beaux grands mots : Dieu, Humanité, Patrie, qui nous sont étendards et raison de vivre. Mais l’homme, le vrai, celui qui exprime sa pensée au lieu de répéter celle qu’il a apprise ?