La Pure Perception par Wei Wu Wei

L’acte pur d’apercevoir est l’acte subjectif de fonctionner du Potentiel (du Potentiel qui semble fonctionner). La perception sensorielle est son réflexe temporel dans l’objectivité (c’est-à-dire dans le monde manifesté).

(Revue Être Libre, Numéros 190-192, Oct.-Déc. 1961)

Suivant le Véhicule Suprême :

L’acte pur d’apercevoir est l’acte subjectif de fonctionner du Potentiel (du Potentiel qui semble fonctionner).

La perception sensorielle est son réflexe temporel dans l’objectivité (c’est-à-dire dans le monde manifesté).

Les phénomènes (c’est-à-dire le monde manifesté) ne sont qu’une interprétation conceptuelle de cette perception.

Par conséquent :

Les phénomènes sont ce mental qui les perçoit.

L’acte de percevoir véritable consiste à se rendre compte que nous amenons à l’existence apparente tout ce que nous percevons.

Par conséquent :

La nature fondamentale de tout phénomène réside dans l’acte de « l’apercevoir ».

Suivant le Védanta :

Ce qui s’est manifesté en prenant nom et forme
Est sorti de CE-qui-est-mobile (fonction)
CE-qui-est-mobile
Est sorti de CE-qui-est-immobile (Potentiel immuable).
L’Eveil est la relation établie entre l’Existence Pure et ce-qui-lui-est-semblable en celui qui l’éprouve. (L’acte subjectif-de-fonctionner du potentiel et la perception sensorielle.)

Défiler vers le haut