Betty : Être est Conscience simultanée


04 Mar 2017

Conscient que la vie s’exprime à travers un organisme humain unique dans un instant unique, et simultanément conscient du Silence tranquille et immobile, le silence indivisible au-delà des strates de la pensée individuelle et de l’interprétation sensorielle.

Cette conscience éternelle, indivisible, est inconcevable pour l’intellect humain. Nous ne pouvons donc pas utiliser notre intelligence limitée pour comprendre le fonctionnement de la vie.

La vie de l’organisme humain, unique avec ses perceptions, activités, paroles, sentiments, est parfaitement intégrée et intensément vécue malgré la connaissance qu’elle est illusoire. Le corps perçoit la couleur tendre d’une fleur, le paysage, les liens d’amour, les amitiés tendres, la famille, la rondeur des nuages, le parfum piquant de l’automne. Tout change, tout est différent. Il est la perpétuelle impermanence de la forme et des liens.

À chaque fois que votre attention est sur le rêve d’individualité et que vous vous identifiez au personnage que vous croyez être, vous quittez la possibilité d’être conscient de ce contact simultané unique. Vous êtes auto hypnotisé par votre rêve et uniquement sollicité par votre histoire personnelle. Vous mettez un voile devant vos yeux. Votre vision individuelle vous empêche de voir ce qui est! Vous quittez la possibilité d’être simplement conscient de la grande valse mystérieuse qu’est la Vie! La Vie, conscience indivisible en cet instant unique. La perception individualisée du personnage est voilée par l’interférence des mémoires émotionnelles qui surgissent à travers les événements de tous les jours et déclenchent la réactivité mentale. Cette réactivité vous amène à refuser, à résister à « ce qui est », pourquoi? Parce que vous interprétez que vous êtes en danger ou que vous valez mieux que les événements qui se produisent dans votre vie. La vie pourtant se déroule sans qu’on ait besoin de l’interpréter, de la comprendre et de l’expliquer.

Cette connaissance du fonctionnement humain est précisément ce qui vous fait le plus cruellement défaut, ce que vous recherchez à travers quantité de lectures, d’expériences, de traditions, de rencontres. La spiritualité, l’éveil, le basculement de conscience ne sont pas une grâce qui vient d’une lignée ou appartient à une catégorie de sages ou de saints. Je vous invite à remettre en question vos certitudes spirituelles.

N’ayez crainte! Ces croyances qui vous semblent quelquefois le fondement de votre histoire personnelle ne sont que des boulets qui vous retiennent dans une vision morte et restrictive de ce miracle: la Vie.

Le rêve d’individualité : le rêve de séparation

L’exploration du personnage que vous croyez être vous révélera que vous avez bâti un monde illusoire que vous croyez réel. Ce monde s’est construit au gré de vos résistances, de vos habitudes, de vos croyances. Maintenir en vie ce monde demande toute votre attention. Votre potentiel d’attention est perturbé par les pensées, les émotions et la compulsion à vouloir changer ce qui se passe dans l’instant pour l’adapter à votre histoire. Pourquoi refuser ce qui arrive dans l’instant ? Nous sommes inconscients que notre attention est ensevelie par une machine qui fonctionne en pilotage automatique.

Je vous invite à prendre conscience de la route de votre l’attention et de la rediriger le plus possible dans l’instant.

C’est le seul effort, la seule vigilance qui sera demandée au personnage.

Regardez bien le mécanisme qui veut vous sortir de l’instant…il est redondant. Il n’est en place que pour vous empêcher de vivre une vieille émotion. Prenez-le sur le vif! Vous ne réussissez pas à garder l’attention sur l’instant? C’est tout à fait normal. Vous êtes des êtres d’habitude et ces habitudes vous les avez implantées pour votre sécurité. Faites-le comme un jeu et non pas comme une entreprise spirituelle. Au début vous serez portés à vous regarder rétrospectivement. C’est parfait! Regardez vos schémas de comportements. Ils sont en place depuis longtemps. Ils semblent vous garder en sécurité. Ils semblent être la meilleure façon de vivre.

Donnez-vous des clés pour ramener votre attention dans l’instant. Comme nous sommes des êtres d’habitudes, ces clés vous serviront. Ces clés sont cependant périssables; soyez en conscient. Ne tombez pas dans le piège de l’identification au corps; vous construisez une autre prison. L’attention maintenue dans le moment présent n’est pas l’arrêt du rêve d’individualité. C’est simplement une clé qui vous amène à constater que votre attention nourrit un personnage imaginaire qui ne vit que du passé et de l’avenir.

Prenez note de ce qui se passe dans le corps sans l’interpréter. Amusez-vous! Observez-le comme si vous ne connaissiez rien de lui, avec une fraîche curiosité. Le corps est génétiquement unique ! Quelle chance! Vous n’aurez pas à vous servir de vos outils de comparaison puisqu’il est unique, donc incomparable. Quand nous donnons à l’attention l’habitude de revenir dans l’instant, nous sommes en mesure de voir les rouages de l’individualité.

Observation

Le personnage que l’on croit être peut se voir en action, mais ne peut intervenir d’aucune manière, même s’il en a l’impression. Observer vous apparaîtra comme une technique dans le monde du rêve, mais c’est plutôt une prise de conscience tsnunamique qui dégagera un espace vous permettant de commencer la plus grande des aventures.

***

Texte emprunté au site de Betty