Les trois étapes de l’évolution psychique par Jacques de Marquette

 (Extrait de De l’âme à l’esprit par Jacques de Marquette. Édition Adyar 1958) « Et la mort à nos yeux qui ravit la clarté, « Rend au jour qu’ils souillaient toute sa pureté. » Grâce à son génie, Racine, devançant de trois siècles l’épistémologie moderne et rejoignant Platon, avait perçu le caractère trompeur de nos […]

Le yoga de Sri Aurobindo par Dominique Schmidt

Le Divin suprême dont la nature est pure existence, conscience et béatitude, se serait manifesté en involuant son Être dans notre monde matériel comme forme et habitat propice à un jeu d’évolution. Notre monde n’est qu’une possibilité d’expression de cette intelligence divine et transcendante. Le Divin suprême a donc choisi de se jeter un défi à lui-même en se manifestant à l’opposé de ce qu’il est vraiment. Ainsi, en se cachant dans l’obscurité de la matière, il suscite un jeu de surprises, qui garde le suspense et la tension nécessaire en sa création et ses créatures. L’être perdu dans le gouffre de la matière recherche inconsciemment et désespérément son origine divine et sa divine béatitude. Dans l’inconscient de tout être pensant réside sa nature originelle qui le pousse à la rechercher obscurément à travers les expériences de la vie ; c’est cette tension et la frustration de ne pas être pleinement qui suscitent le processus dynamique de l’évolution.