Genèse et big-bang par Henri Blocher

Peut-on faire coexister la vision des origines du monde telle qu’elle est décrite dans le livre de la Genèse et les propositions que font les scientifiques ? Peut-on établir un lien entre les six jours de la Bible et les treize milliards d’années, sinon plus, qu’évoquent les chercheurs ? Trois conceptions : fidéiste, concordiste et créationniste, s’y sont employées. Sans y réussir pleinement.

Impermanence des objets et des entités par Robert Linssen

Il est important de porter notre attention sur ce que nous sommes réellement, à chaque instant de « l’ici-maintenant ». Nous ne sommes qu’une émanation provisoire, toujours changeante d’un champ de conscience cosmique lui-même en perpétuelle pulsation créatrice. De ces profondeurs immenses faites d’univers encore inconnus, a surgi il y a quinze milliards d’années un événement qui fit apparaître des océans de pure lumière, des milliards de poussières d’étoiles et finalement la fameuse « soupe primordiale » dont soudain naquit, le temps d’un éclair, l’espèce humaine. Celle-ci pendant un temps (qui nous paraît celui d’un éclair à l’échelle des temps cosmiques) mutera vraisemblablement dans d’autres espèces et d’autres formes en raison du dynamisme puissant de la Nature suprême des choses. Il est d’ailleurs inutile de spéculer sur cet avenir hypothétique.