Robert Linssen : La loi de karma

(Revue Être Libre. No 319. Mai 1990) Le « Karma » est actuellement connu et évoqué par une majorité de personnes dans de nombreuses régions du monde. Le terme « Karma est utilisé pour expliquer la loi de cause et effets s’appliquant et réagissant à tous les événements et les aspects de tous les niveaux […]

L'archer, le judoka, marionnettes, sabres et l'ours apprivoisé

Les extraits suivants présentent des points intéressants non seulement dans leurs rapports entre eux, mais encore dans ceux qu’ils ont avec un « classique » de la littérature allemande du début du XIXe siècle, Le Théâtre de Marionnettes de Kleist, qui est le quatrième des exemples que j’ai ici arbitrairement rapprochés pour illustrer certains aspects […]

Robert Linssen : Mystique chrétienne et Zen

(Revue être Libre. No 178-180. Sept-Oct 1960) La réalisation expérimentale du Zen comporte deux étapes. La première est symbolisée par la fameuse strophe de Shen-Siou, fondateur de l’École du Nord. Elle évoque l’état de purifi­cation du mental, communiant parfaitement avec la nature. « Notre corps et l’arbre de l’Éveil Notre esprit est comme un miroir […]

Robert Linssen : Notes sur la liberté spirituelle

Publié sous le nom de Ram Linssen (Revue Spiritualité. No 74-75-76-77. Mai – Septembre 1951) Krishnamurti aspire à ce que nous nous libérions de nos chaînes, mais la plupart d’entre nous ne sont même pas conscients d’être enchaînés. Là est le drame. Par quoi sommes-nous emprisonnés ? Par un instinct de conservation prodigieux qui exerce […]

Hommage à Francine Fouéré

Francine Fouéré nous a quitté samedi 26 mai 2018 après une longue maladie. Elle est restée jusqu’à la fin une personne des plus aimables avec une confiance rare dans la vie. Elle nous a toujours encouragé à publier les textes et livres de René Fouéré dans la revue et sur le blog. Femme humaniste et […]

Robert Linssen : Spiritualité et régime alimentaire

(Revue Être Libre. No 145-146-147, mars-avril 1958) Il semble qu’un certain engouement se soit manifesté depuis quelques mois pour les régimes alimentaires, les pratiques diététiques parmi de nombreux spiritualistes. Nous n’infirmerons en rien notre prise de position précédente dans ce domaine, mais les événements semblent appeler une mise au point. On nous demande la raison […]

Le zen, la psychologie et la vie quotidienne

Psychanalyse et bouddhisme zen par Erich Fromm L’objectif du Zen est l’« illumination », c’est-à-dire l’appréhension immédiate, irréfléchie de la réalité, sans contamination de l’affectivité ou de l’intelligence, la perception de la relation existante entre le moi et l’Univers. Cette expérience nouvelle est un recommencement de celle que fait l’enfant au stade pré-intellectuel, mais à […]

Robert Linssen : Vision systémique et physique gnostique

Finalement, le travail de quinze milliards d’années de la Nature aboutit à la formation de systèmes de plus en plus complexes où le Mouvement parvient à s’exprimer à des niveaux profonds jamais atteints grâce à l’auto-organisation et l’auto-transcendance. Des structurations de plus en plus élaborées permettront la jonction et le fonctionnement simultané de tous les modes de mouvement à tous les niveaux, tout en accordant une place de priorité au niveau du Mouvement Pur. Cette réalisation est définie dans le Zen comme « l’obéissance à la Nature des choses ».

Robert Linssen : La spontanéité de la vie

Si l’homme veut remplir le rôle que la Nature est en droit d’attendre de lui, il faut qu’il s’ouvre aux possibilités infinies que lui confère la VIE. L’homme accompli est celui en qui et par qui, la VIE s’exprime librement, spontanément. Mais cette liberté et cette spontanéité exigent le total dépouillement des limites de l’ego. C’est à cet état d’être qu’ont accédé tous les grands sages du monde. Tous ont atteint en eux, cette base du monde, par laquelle il est révélé à l’homme, que son « moi » de surface n’est que projection évanescente et limitée d’une plénitude cosmique de profondeur, infinie, éternelle.

Robert Linssen : La physique nouvelle et l'expérience mystique du "corps cosmique"

Lorsque le silence mental est parfait, une véritable mutation psychologique et spirituelle se produit. Elle s’accompagne instantanément d’un déplacement ou d’un transfert du centre de la conscience, généralement éprouvé dans le cerveau avant l’expérience, vers le « plexus solaire » et le « Hara ». Lorsque cette expérience est pleinement vécue, ce transfert du centre de la conscience est définitif. Il n’est pas le résultat d’un acte de volonté de l’ego.