Le moment propice… par Yves Thiéffry

Il a été question des méridiens chinois, mais a-t-on précisé que ces douze méridiens, car ils sont douze, sont les douze doubles heures qui se divisent en six heures nocturnes et six heures diurnes ? (Ce n’est que tardivement que l’on compta, en Occident, les 24 heures quotidiennes). Non, n’est-ce pas, et si je crois devoir le relever, ceci est tellement courant qu’il serait injuste de l’imputer à quelqu’un en particulier.

La chronobiologie chinoise par Pierre Crépon

Comme le principe de la bipolarité du Yin/Yang, la théorie des Cinq Éléments est une des bases de la pensée chinoise. A ce titre, elle se retrouve dans toutes les expressions de celle-ci, que ce soit dans la philosophie, dans l’organisation sociale, dans les pratiques rituelles et dans la médecine. Son efficacité réside dans le fait qu’elle permet de ranger les différents phénomènes de la réalité en cinq classes, identifiées par l’un des cinq éléments, dont l’ensemble représente l’ordre harmonieux du cosmos.

La réflexologie Histoire de la réflexologie par Marianne Van Caesbroeck

Notre corps doit être considéré comme un « micro-univers » dans lequel les deux manifestations de Ch’i, Yin et Yang sont représentées. Pour l’acupuncture (et donc aussi pour l’Acupressure, précurseur de la réflexologie), les maladies résultent de la rupture d’un équilibre entre les tendances yin et yang. L’acupuncture et l’acupressure restaurent l’équilibre perdu par le moyen d’aiguilles ou encore par pression sur les méridiens. Ces méridiens forment un ensemble de canaux situés en dessous de la peau des bras, jambes, colonne vertébrale et tronc. Ces canaux ne doivent pas être confondus avec le système circulatoire sanguin et la lymphe.

Acupuncture et astrologie par le Docteur Jean-Pierre Kauffmann

Les Chinois considèrent deux types d’organes, les organes pleins et les organes creux. Le cœur, la rate, le pancréas sont indissociables du poumon, du rein et du foie. Les organes creux qui y correspondent sont la vésicule biliaire pour le foie, l’intestin grêle pour le cœur, l’estomac pour la rate, le gros intestin pour le poumon et la vessie pour le rein. On a donc ainsi des couples qui se forment, un organe creux correspondant à un organe plein. Les Chinois disent que les organes pleins sont des « organes trésors », c’est-à-dire qu’ils recèlent finalement la substance de toute chose et que les organes creux sont les « organes ateliers »…

L’acupuncture par le docteur Maud Cousin

On dit aussi qu’à l’origine que quelqu’un qui boitait et qui avait un lumbago, avait reçu une flèche dans la région de la base du talon, derrière la malléole et, brusquement, le lumbago s’était calmé. Or c’est là un point qui correspond à la vessie et qui détend. Il a une action de décontraction. Il est donc possible que ces expériences aient donné l’idée qu’en piquant des zones douloureuses ou certains points, on pouvait avoir des actions à distance. Et alors, par le biais de l’expérience, on a déterminé des points qui devenaient sensibles, qui étaient l’objet de troubles plus ou moins profonds et qui donnaient des résultats à distance. Les Chinois ont fait toute une topographie montrant que la base de l’acupuncture correspondait à la circulation de l’énergie sous forme de « vaisseaux ». Ainsi un organe comme le foie a toute une topographie qui remonte du gros orteil jusqu’en haut et qu’il y en a d’autres qui descendent. Tout le problème c’est d’arriver à établir cette topographie…

Do-In & Shiatsu par Clara Truchot

Le Do-In et le Shiatsu sont des techniques qui visent à prévenir les maladies en renforçant la santé et l’équilibre par une bonne balance de nos énergies. Le Do-In est une voie d’évolution sous une apparence enfantine. Il est une technique de base d’une voie spirituelle qui s’appelle le Sendo, c’est-à-dire « la voie de l’homme de la montagne » ce qui signifie, de l’élévation du plan de conscience. Il est un assemblage de tous les gestes familiaux qui ont été codifiés. Au Japon, de même que le Shiatsu, il est pratiqué couramment.

Introduction aux méthodes somatiques orientales par Clara Truchot

Le Tao, c’est l’Unique, le Grand Tout, ce qu’il y avait avant qu’il n’y eut quelque chose et dont sont nées les vibrations principales qui sont, d’après les Orientaux, à l’origine de la naissance du monde. De ce Rien, disent-ils, se sont formées deux vibrations, l’une positive, l’autre négative, qui ont engendré la vie. Rien ne peut exister sans ces deux vibrations. Elles sont appelées les énergies opposées, mais complémentaires, elles sont à la base de l’univers manifesté ou non. Les Chinois les appellent Yang et Yin, Yang étant positif et Yin négatif. C’est Shiva-Shakti chez les Hindous, énergies opposées, mais qui jamais ne s’annulent.