L’influence de la lune sur les cultures par Pierre-Henri Meunier

(Revue Le chant de la licorne. No 26. 1989) L’avènement de l’agriculture moderne a poussé dans l’ombre de nombreuses connaissances relatives à l’influence de la Lune sur les plantes. Ce texte regroupe et classe les données les plus utiles, glanées dans les différentes traditions. Les hypothèses Bien que de nombreuses lois concernant l’influence de la […]

Astrologie et médecine les mutations de la conscience par Éric Marié

(Revue Le Chant de la Licorne. No 25. 198) L’astrologie médicale implique la compréhension d’un certain nombre de réalités essentielles qui en rendent l’étude efficace et la pratique cohérente. Cet article évoque les différents niveaux de conscience qui permettent d’aborder cette discipline à ses degrés successifs, à travers la diversité des liens entre perception et […]

Astrologie et eutonie par Annick Catillon

(Revue Le chant de la Licorne. No 21. 1988) Il est difficile d’exprimer par le verbe une expérience destinée à relier celui qui la pratique à son Être intérieur. L’Eutonie ne se raconte pas, elle se vit. Pourtant, le langage et les images de l’univers astrologique peuvent nous aider à appréhender ce vaste champ de […]

Astrologie et médecine un cheminement initiatique par Éric Marié

(Revue Le chant de la Licorne. No 18. 1987) Ce texte est la transcription de l’introduction d’Éric Marié au premier séminaire d’astrologie médicale que s’est déroulé au Centre Paracelse au mois de Juillet 1987. L’Astrologie est l’objet, à l’heure actuelle, d’un regain d’intérêt voire d’un engouement extraordinaires. Cela ne doit pas nous faire oublier que […]

La médecine hermétique de Paracelse par Éric Marié

(Revue Le chant de la licorne. No 16. 1986) L’œuvre écrite de Paracelse [1] est considérable, plusieurs milliers de pages, regroupées pour la première fois par John Huser, de 1589 à 1603. Parmi les nombreux sujets traités, la médecine y tient une place importante. Poursuivant sur la voie empruntée par Arnauld de Villeneuve (1235-1311) ou […]

La peinture et la thérapeutique par Sylvain Loisant

(Revue Le chant de la licorne. No 15. 1986) En méditant sur l’influence considérable de la peinture dans toutes les civilisations humaines, il apparaît qu’elle est investie d’une mission plus importante que son simple rôle culturel. Son principal but est certainement d’accéder à une beauté transcendante, qui rapproche de l’unité divine, tout en ayant une […]

Les planètes en astrologie médicale par Éric Marié

(Revue Le chant de la licorne. No 15. 1986) Alors que les signes et les maisons manifestent respectivement les 12 archétypes cosmiques et telluriques au sein desquels évolue l’Être humain et tandis qu’ils indiquent sur le plan médical des localisations anatomiques pour les uns et des fonctions physiologiques pour les autres, les planètes expriment des […]

Musicothérapie et astrologie par Michel Camlade

(Revue Le chant de la licorne. No 14. 1986) La musique est probablement la voie royale pour accéder à nos plus hautes potentialités. Elle inspire, elle informe, elle évoque, elle touche au plus profond de nos sentiments, se fraie un passage jusqu’au centre intime de nous-même, jusqu’à l’être essentiel qu’elle sollicite comme un diapason, faisant […]

L’astrologie, entretien avec Arnold Waldstein

L’astrologie, en tant que science initiati­que, est une école de sagesse et de luci­dité ; elle peut aider en premier lieu des individualités à se réaliser, à mieux vivre dans une époque troublée et à certains égards très dangereuse, donc à réagir elle peut aussi avoir des applications mé­dicales importantes. En aucun cas, elle ne peut suppléer à la volonté de la person­ne. Toute application « séduisante » de l’astrologie est « satanique ». Le véritable astrologue est un poète : l’astrologie est l’articulation sensible du Verbe, elle joue les ragas de la trame des astres. Elle est recherche de la qualité, de l’harmonie : comment pourrait-elle être prédiction d’une machine pour des êtres sans être ?

L’astrologie par Evelyn De Smedt

Le zodiaque se retrouve dans presque toutes les tradi­tions du monde, c’est le symbole le plus universellement répandu, la grande roue de la vie. On le retrouve dans l’image du serpent se mordant la queue. Méditer sur le zodiaque est une pratique inépuisable, car il représente les multiples fa­cettes que l’on peut découvrir dans les personnalités humaines. À l’instar de la science l’astrologie considère, en un autre langage, les astres comme des « centres d’énergie radiants » qui influencent le milieu du macro­cosme au microcosme : ainsi a-t-on pu établir une loi des correspondances universelles et des relations entre les divers et multiples éléments constituant le tout.