Explication simple des idées du « Travail » par Maurice Nicoll

Traduction libre UN Chacun d’entre nous est deux personnes – la personne que nous nous imaginons être, et ce que nous sommes réellement. Seule l’observation de soi nous le montre. Nous ne pouvons pas comprendre que nous sommes deux personnes si nous ne commençons pas à comprendre ce que signifie s’observer soi-même. Nous voyons un […]

Autour de l’enseignement de Gurdjieff, entretien avec Henri Tracol

Le psychisme dont il parle est visiblement du domaine de la manifestation, alors que le spirituel relève de ce qu’il est réellement. Mais il n’y a pas là pour autant une condamnation de la manifestation au profit de l’essence. La perspective qu’il ouvre est celle d’un accomplissement, par la fusion du psychisme et du spirituel, en sorte que la manifestation de l’homme émane de son essence réelle, au lieu de s’imposer à lui du dehors.

Etat de conscience et la possession de soi par Louis Pauwels

Toutes les traditions spirituelles disent la même chose : qu’il faudrait avoir la puce à l’oreille et se réveiller. « Éveille-toi, dormeur, éveille-toi ! » Il faut aller contre cette nature lâcheuse qui ne nous a qu’ébauchés. Contre cette nature endormeuse qui nous rend contents de si peu. « Veiller est tout. » Il faut, avec une volonté de démiurge, essayer de changer d’état. Alors se dévoile le sens de la parole sibylline selon laquelle « être, c’est être différent ».