La révolution thérapeutique et ses conséquences par Jean Bernard

Jean Bernard, né en 1907 à Paris et mort en 2006, était un médecin et professeur français, spécialiste d’hématologie et de cancérologie. Membre de l’Académie française, il fut le premier président du Comité consultatif national d’éthique, ainsi que président de l’Académie des sciences et de l’Académie nationale de médecine. Dans ce texte il décrit l’état […]

De la responsabilité du chercheur par Z. William Wolkowski

La tradition orientale, par exemple, ne leur attache que peu d’importance. Au mieux, elle suggère de les négliger et de les éviter, car il ne s’agit pour elle que de manifestations secondaires d’un cheminement de découverte, plein d’embûches et d’épreuves, jusqu’au moment où l’homme serait prêt à les assumer pleinement ; et elle souligne les dangers divers liés à leur développement désordonné. Dans cet esprit, elle fait une heureuse distinction entre les manifestations d’un maître spirituel, d’un envoyé de Dieu, même insignifiant, et celles d’un acteur PK utilisant ses pouvoirs comme magicien.