Murshida Sharifa Lucy Goodenough : La voix de Dieu

(17 mars 1934) De tous temps il y eut des paroles dont les hommes ont dit : ce sont les paroles de Dieu. Ces paroles ils les ont estimées plus importantes, plus précieuses que toutes autres choses au monde, et ils les ont conservées dans leurs livres sacrés. Ainsi d’âge en âge il y eut […]

Sharifa Goodenough : Le progrès

(Revue La Pensée Soufie. No 1. 1964) Le progrès est si naturel dans notre vie, qu’une vie sans progrès ne nous semblerait pas une vie normale. A tout le moins nous paraîtrait-elle peu désirable. Tout notre espoir se porte sur le progrès et quand l’espoir s’en va, que reste-t-il à vivre? La vie dans l’individu […]

Sabyasachi Guha : "VOUS" est un camouflage!

(Traduit librement de l’anglais) « Vous et vos pensées, vous n’êtes pas deux choses différentes. Sans les pensées, il n’y a pas de vous. C’est tout ce que vous êtes — quoi d’autre êtes-vous? Le corps ne donnerait même pas deux sous pour la noblesse de vos pensées. » *** Q: Pouvez-vous traduire la déclaration […]

Sabyasachi Guha : Le phénomène U.G.

(Traduction libre de l’anglais) Sabyasachi Guha raconte comment l’interaction avec U.G. Krishnamurti a résolu le conflit central en lui. Le phénomène U.G. survivra de diverses manières, mais comment il vous affecte en tant qu’individu est la chose la plus importante. Au début, j’avais beaucoup d’idées et de pensées contradictoires, mais à un moment donné j’ai […]

Science & foi

Note à nos lecteurs: Certaines des idées des intervenants de ce dossier, paru en l’an 2000, se sont modifiées avec les années. Il faut se référer à des écrits plus récents pour se faire une idée plus exacte de la vision actuelle des auteurs… (Revue Actualité des religions. No 18. Juillet-Août 2000) Science et foi […]

Roger Godel : Cerveau et conscience de soi

(Extrait de Vie et Rénovation par Roger Godel – Gallimard, 1957)  Le titre est de 3e Millénaire Les données de l’électro-encéphalographie démontrent qu’à tout processus mental correspond une déflagration de salves électriques. Une relation incontestable, encore que fort obscure, associe certaines expériences psychiques — tels le sommeil profond, l’état vigile, la somnolence, la réaction d’éveil […]

Bruno Guiderdoni : « A » comme Anthropie

Alors, le principe anthropique ne serait-il en fait que l’histoire d’une « déviation » scientifique ? Soyons plus nuancés. Avouons qu’on peut légitimement s’étonner des coïncidences entre constantes. Si, un jour, ces constantes et les conditions initiales dérivent d’une seule théorie, voire de l’énoncé d’une seule loi, en une espèce de « super-unification » de la physique dont rêvent bien des chercheurs, il restera que cet énoncé unique sera justement celui qui « aura permis » notre existence ! Il y a là un lien très fort entre l’univers et l’homme, une « connivence » qui n’est pas sans rappeler les correspondances que percevait l’antique Tradition entre macrocosme et microcosme…

Bruno Guiderdoni : L'homme coronal

Les travaux « scientifiques » pour révéler objectivement le champ d’énergie vitale ne datent pas d’hier. À la fin du XIXe siècle, le colonel Albert de Rochas a cru avoir mis en évidence la possibilité de l’extériorisation du « fluide nerveux ». Le médecin anglais Walter Kilner a mené, à partir de 1911, des recherches sur l’« atmosphère humaine » à l’aide de filtres colorés. John Pierrakos, poursuivant les travaux de Reich, prétend même qu’on peut voir sa structure triple et pulsante à l’aide d’un filtre bleu cobalt, avec un peu d’entraînement et un éclairage adéquat.

André Mirambel : Roger Godel ou de l'humanisme à l'humain

Roger Godel était d’un caractère exceptionnel en même temps qu’un élève d’une rare qualité. Indulgent aux faiblesses d’autrui, exigeant pour lui-même, serviable, sociable, il paraissait gêné d’une supériorité qui s’imposait malgré lui sans conteste. Tout l’intéressait : les lettres, les sciences, les arts (je lui ai connu un beau talent de pianiste, et, parmi les ouvrages nombreux qu’on lui doit, il en est un consacré à la musique sous le titre Formes de la mu­sique et musique intérieure, Essai sur la création musicale, écrit en 1936). Sa rapidité à apprendre, à comprendre, étonnait. Une puissance de labeur considérable lui permettait de mener de front plusieurs travaux, parmi les plus divers, et de se consacrer dans le même temps à de multiples activités. On admirait l’étendue de ses connaissances, et aussi la maturité de son esprit : il appor­tait, aux choses et aux hommes, des réflexions dignes d’un adulte éclairé…

Jacques Masui : Expérience libératrice et connaissance de soi

Bien que fidèle à l’attitude critique et aux critères ration­nels, le docteur Godel entend se fixer dans le concret, ne jamais perdre de vue l’expérience. Démarche pragmatique ? peut-être (d’ailleurs, n’a-t-il pas fortement subi l’influence des savants an­glo-saxons ?), mais d’un pragmatisme nouveau qui veut tenir compte de toutes les données d’où qu’elles viennent et n’ériger aucun système. Encore une fois, dans la pensée grecque ce qui l’intéresse, c’est la méthode, c’est la praxis et non les systémati­sations. Seules, les pensées qui reflètent une réalité vécue, une force à l’œuvre, reconnue et apprivoisée, retiennent son attention…