Joan Tellifson : Juste Cela !

Extraits de posts publiés sur la page Facebook de J. Tellifson, traduits librement. Je suis en train de lire un merveilleux nouveau recueil d’écrits de Norman Fischer intitulé When You Greet Me I Bow : Notes and Reflections from a Life in Zen. Certains de ces articles ont été écrits il y a des années, […]

le Dr Lucie Hacpille : La maladie lieu du mystère de notre impermanence

(Revue 3e Millénaire. Ancienne série. No 18. Janvier/Février 1985) Alors que nous recherchons sans cesse le plaisir et le bonheur, c’est au cœur de la souffrance et de la maladie que nous pouvons faire l’apprentissage de l’impermanence de notre être et découvrir notre réalité. Cette confrontation avec ce que nous craignons le plus, peut être […]

R.P. Kaushik : Alimentation & Sommeil

Traduction libre Régime alimentaire et santé Le rôle de la nourriture dans le corps adulte est de remplacer les tissus usés et de maintenir le poids du corps. Cependant, la nourriture seule ne suffit pas à assurer un état énergétique du corps ; la vigilance mentale et physique dépend principalement de facteurs psychologiques. Si la nourriture […]

Joan Tollifson : La simplicité de ce qui est

Traduction libre Qu’est-ce que la vie ? A-t-elle un sens ? Où cherchons-nous le bonheur ou la libération ? Avons-nous le libre arbitre ? Qu’est-ce que l’illumination et comment puis-je l’obtenir ? Peut-on faire quelque chose pour se libérer de la dépression, de l’anxiété, des comportements compulsifs, des guerres, des holocaustes, des préjugés ? Qu’est-ce qui est spirituel (et qu’est-ce qui […]

René Fouéré : L'amour véritable selon Krishnamurti et l'Évangile

On trouve dans l’évangile selon Matthieu des passages qui traitent de l’amour et des relations humaines en des termes qui sont, première vue, aussi révolutionnaires que ceux de Krishnamurti sur ces mêmes sujets (voir mon étude « Krishnamurti et l’amour véritable » dans mon livre La Révolution du Réel Krishnamurti p. 139). Mais il faut […]

Les trois principes du chemin discours du XIVe Dalaï lama

(Revue Question De, No 61. 1985) Octobre 1982, Lavaur Il nous faut développer cette noble attitude qui aspire à œuvrer pour le bien d’autrui et cela concerne aussi bien celui qui écoute que celui qui enseigne le Dharma. Si l’enseignant a une attitude intéressée par la réputation, le gain, alors, bien qu’extérieurement il semble enseigner […]

Sabyasachi Guha : "VOUS" est un camouflage!

Traduction libre « Vous et vos pensées, vous n’êtes pas deux choses différentes. Sans les pensées, il n’y a pas de vous. C’est tout ce que vous êtes — quoi d’autre êtes-vous? Le corps ne donnerait même pas deux sous pour la noblesse de vos pensées. » *** Q: Pouvez-vous traduire la déclaration que vous avez faite […]

Vimala Thakar : Questionner l'autorité du passé conditionné

Le 20ème siècle qui se termine a été l’un des siècles les plus turbulents et les plus violents de l’histoire de l’homme. Il y a eu un certain nombre de découvertes et d’événements révolutionnaires dans ce siècle, peut-être dans chaque domaine de la vie sociale, collective et individuelle. Ce siècle a vu deux guerres mondiales. […]

Dominique Casterman : La pensée de Krishnamurti

(Extrait du livre inédit Au-delà du monde visible par Dominique Casterman. 1996) C’est en lisant les livres de Robert Linssen que je me suis familiarisé avec la pensée de Krishnamurti et, à peu près à la même époque, j’ai aussi découvert le livre de René Fouéré Krishnamurti, la révolution du réel. Ce dernier fut pour […]

Dominique Casterman : La spiritualité humaine

Cependant, la compréhension théorique que nous vivons dans la prison de l’ignorance peut progressivement se transformer en connaissance vécue de ce qui fait obstacle à l’humilité véritable, c’est-à-dire l’acceptation inconditionnelle de ce que le zen appelle la ‘‘nature propre’’. Tout continuera à fonctionner, mais tellement mieux dans cette condition de quiétude intérieure dépourvue de l’arrogance et de l’insuffisance d’être un moi séparé. Le travail peut durer un jour, dix ans ou toute une vie, mais peu importe dès que nous avons compris qu’au-delà de l’apparence éphémère des êtres et des choses, il y a l’Inconnu d’où rayonne la multiplicité phénoménale…