La conscience ‘‘bissociée’’ par Dominique Casterman

(Chapitre 5 du livre L’envers de la raison 1989) Le terme bissociation a été forgé par A. Koestler afin d’établir une distinction entre la routine de la pensée paresseuse disciplinée à se référer à des processus associatifs du bon sens et de l’habitude et, d’autre part, la pensée créatrice qui réalise le bond novateur en […]

Sentiment & Raison par Gabriel Monod-Herzen

D’après Sri Aurobindo, les difficultés dans la pratique du yoga sont les mêmes pour les orientaux et les occidentaux, mais ils diffèrent dans leur attitude mentale. Ainsi les occidentaux lorsqu’on présente un schéma de vie qui débouche sur quelque chose de supérieur à leur personnalité, c’est-à-dire de nature spirituelle, désirent tout de suite avoir des explications de ce qu’il y a avant, après, en-dessous, au-dessus, etc. Tandis qu’un oriental est juste le contraire : Il est plein de cœur, de sentiment, il a des rêves magnifiques, mais cela reste à l’état de nuages qu’il admire, qu’il regarde, qu’il aime, mais qu’il ne peut que rarement justifier dans la pratique.