Le gardien des frontières. Entretien avec David Abram

Traduction libre Entretien de 1997 entre Jeremy Hayward et David Abram autour du premier livre de ce dernier. Jeremy Hayward : Nous pourrions peut-être commencer par parler un peu d’animisme. Il me semble que la principale chose que vous essayez de communiquer dans The Spell of the Sensuous est le sentiment que le monde n’est […]

L’écologie de la perception. Entretien avec David Abram

Dans cette interview, l’écologiste culturel et philosophe David Abram parle de l’animisme, du pouvoir et de la puissance du monde vivant. En ces temps d’instabilité écologique et sociétale, il nous invite à nous rappeler de notre participation inhérente à la chair collective et incarnée de la Terre. Le changement climatique est la simple conséquence de […]

L’interdépendance du sensible par David Abram

(Extrait de la Revue Dharma) Notre expérience directe de nous-même et du monde nous enseigne que nos sens ne sont pas séparés les uns des autres, et que les phénomènes du monde ne sont pas séparés de notre expérience. Expérimentons-nous le monde, ou est-ce le monde qui nous expérimente ? La synesthésie, fusion des sens […]

Le réveil de la sensibilité physique par R. P. Kaushik

Traduction libre Dans cet exposé, mon idée est de discuter de quelques questions très pratiques qui concernent la vie dite spirituelle ou religieuse. Dans le passé, nous avons vu qu’il n’y avait pratiquement personne qui n’avait pas expérimenté cette énergie – cette énergie que vous appelez nouvelle conscience, ou amour, ou quoi que ce soit. […]

Un mode de vie alternatif par Vimala Thakar

Je me demande combien d’entre nous sont sérieusement intéressés par l’acte de vivre, par la qualité de notre conscience manifestée dans cet acte, la qualité de nos relations avec la nature et avec nos semblables, les êtres humains aussi bien que non-humains. Si vous n’êtes pas intéressé par la qualité de la conscience manifestée dans […]

Être compréhension par Jean Klein

(Revue Être. No 2. 1992) Le titre est de 3e Millénaire La compréhension dont nous nous entretenons ici ne peut se dévoiler par l’intelligence, le mental, la réflexion. C’est seulement au moment où, pénétrée, assimilée, elle s’est fondue dans notre totalité, notre globalité qu’il est possible d’employer réellement ce mot ; ayez bien cela à […]

Être attentif par Jean Klein

Regardez votre fonctionnement dès que vous êtes confronté à un problème. Vous vous apercevrez que vous ne lui donnez pas la possibilité de s’exposer, de se dévoiler entiè­rement ; vous jugez, comparez, interprétez, cherchant instinc­tivement à vous trouver en sécurité devant la difficulté. Voyez-le ; dans cette attitude, vous ne pouvez faire un avec elle, vous restez obnubilé par vos réactions, vos résistances. Si vous savez rester dans la perception directe, telle qu’elle s’est pré­sentée à vous, elle se réfère à votre totalité, non à l’image que vous avez créée ; elle se démasque, apporte sa solution et l’action juste.

Au-delà du connu par Jean Klein

Comment faut-il concevoir le silence et son opposé ? Si vous voulez vous défaire de l’agitation en vue d’un état de silence, vous rejetez, vous agressez, vous vous défendez, par contre, si vous l’acceptez, l’agitation qui fait partie du silence se perd et se fond en lui; vous atteignez le silence du soi, au-delà du silence et de l’agitation. Il ne faut pas vouloir se défaire de l’agitation, en restant à son niveau, il faut en avoir une écoute totale, elle se meurt alors dans le silence, car elle n’est rien d’autre que silence.

Les chemins de la montagne par Michel Jourdan

Faut-il suivre les chemins ou ouvrir de nouveaux chemins ? Que ceux qui se disent « contemplateurs du réel » bien à l’abri dans la schizophrénie du milieu urbain, aient durant quelques mois une vie en plein dans la matière, en corps à corps avec la réalité du vent, de la pluie et du soleil. Les arbres des haies torturés chaque année par la serpe des hommes. Le réel est le nirvana, la vie ordinaire c’est la vie divine mais nous ne le savons pas…

La vie de l’enfant avant la naissance par Andrée Bertin

Une mère ainsi attentive aux mouvements de l’enfant avec lequel elle a une communication aussi profonde, au moment de l’accouchement aidera la progression de son enfant, guidera sa venue au monde dans la douceur et la sécurité. L’affirmation affective de ces jeux tactiles répond à un « besoin vital primaire » de l’enfant. Il connaît alors un développement postnatal plus rapide et plus harmonieux. Quant au lien d’attachement parents-enfants, il se met ainsi en place précocement et dans la joie.