Robert Powell : La pensée est une arme à double tranchant

Traduction libre Je suis quelque peu confus dans la mesure où il semble y avoir une contradiction entre l’affirmation de Krishnamurti selon laquelle la pensée ne peut jamais conduire à la libération et les mots de Ramana Maharshi selon lesquels la pensée peut être utilisée effectivement pour tuer l’esprit. Paradoxalement, compris correctement, il y a […]

Russell Balfour-Clarke : À propos du jeune Krishnamurti

Extrait du livre Turning east par Malcolm Tillis & Cynthia Giles (Paragon Press 1989). Tillis était parti à la rencontre d’occidentaux qui suite à leur quête spirituelle ont fini par habiter en inde. Actuellement on peut acheter le livre ou lire les interviews sur http://www.newlives.freeola.net/ *** Traduction libre The Theosophical Society Adyar Madras 20 Janvier […]

Michel Langinieux : Krishnamurti & UG

(Revue L’Originel. Été 1996) La vacuité absolue, Krishnamurti par Michel Langinieux Les derniers mots de Krishnamurti (K.) concernant son enseignement ont été : « …peut-être auraient-ils pu savoir s’ils avaient vécu ces enseignements… mais personne ne l’a fait… personne… c’est ainsi ! » « That’s that ! » Cette super énergie, cette immense énergie et […]

René Fouéré : Quelques réflexions - Krishnamurti, la mort, les opinions et les actes

Le titre est de 3e Millénaire Krishnamurti a pu être l’annonciateur d’une ère nouvelle de l’humanité Son enseignement pourrait marquer l’origine d’une nouvelle étape dans l’évolution de la vie sur la planète et contribuer à l’avènement de cette nouvelle étape au cours de laquelle toutes les tensions dangereuses pour la survie de l’espèce humaine seraient […]

René Fouéré : L'amour véritable selon Krishnamurti et l'Évangile

On trouve dans l’évangile selon Matthieu des passages qui traitent de l’amour et des relations humaines en des termes qui sont, première vue, aussi révolutionnaires que ceux de Krishnamurti sur ces mêmes sujets (voir mon étude « Krishnamurti et l’amour véritable » dans mon livre La Révolution du Réel Krishnamurti p. 139). Mais il faut […]

René Fouéré : La Pensée de Krishnamurti

(Revue Spiritualité. No 74-75-76-77. Mai – Septembre 1951) Le texte publié est, à quelques simplifications près, celui d’une conférence faite à Paris à la demande du Swami Siddheswarananda, sous les auspices du Centre de Recherches Philosophiques et Spirituelles, dont l’animatrice est Madame M.-M. Davy. « De même que, dans un cirque, les animaux sont dressés à […]

Francine Fouéré : L'arbre et la sève

Je tiens à préciser que je m’exprime personnellement, même si pendant 36 ans j’ai été la femme de René Fouéré. C’est grâce à lui que j’ai connu tout d’abord l’enseignement puis la personne de Krishnamurti. En 1956, à Bruxelles, cette première rencontre me causa une curieuse impression. René s’entretenait avec des amis, et d’un seul […]

Dominique Casterman : La pensée de Krishnamurti

(Extrait du livre inédit Au-delà du monde visible par Dominique Casterman. 1996) C’est en lisant les livres de Robert Linssen que je me suis familiarisé avec la pensée de Krishnamurti et, à peu près à la même époque, j’ai aussi découvert le livre de René Fouéré Krishnamurti, la révolution du réel. Ce dernier fut pour […]

Renée Weber : L'univers qui se replie et se déplie II: une conversation avec David Bohm

 (Extrait de Ken Wilber – Le paradigme Holographique. Édition Le Jour 1984) Entretien précédent SECONDE SÉANCE WEBER: Nous avons parlé quelque peu de cette accumulation d’énergie. Mais je ne crois pas que nous ayons eu suffisamment de temps pour l’expliquer clairement. Serait-ce possible de le faire? BOHM: Expliquer quoi? WEBER: Vous avez parlé de l’accumulation […]

Renée Weber : L'univers qui se replie et se déplie I : une conversation avec David Bohm

(Extrait de Ken Wilber – Le paradigme Holographique. Édition Le Jour 1984) Entretien suivant WEBER: Je crois que la première question que nous devrions explorer est qu’est-ce que le modèle holographique du cerveau ou de la conscience, et comment diffère-t-il des concepts actuellement admis ou de ce que nous avons toujours cru être la vérité […]